Éclat

4th LP (coming in 2021) - String quartet and Electronic

Éclat

Composition et électronique Labelle

Transcription William Goutfriend

Quatuor à cordes KW Kwatyor : Violons Eva Tasmadjian et Marc-André Conry, Alto Kahina Zaïmen, Violoncelle Christophe Boney

Quatuor à cordes MÉTAVERS : Violons Leslie Levi et Dorothée Nodé-Langlois, Alto Alexandra Brown, Violoncelle Clara Zaoui.

Ingénieur du son Lionel Mercier

Création lumière Alexia Nguyen Thi

Production Eumolpe et InFiné

Coproduction et accueil en résidence : TÉAT Réunion, Théâtres départementaux de La Réunion et Le Théâtre de Rungis.

Avec le soutien de la Dac de La Réunion - Ministère de la Culture, du Département du Val-de-Marne etdu Centquatre-Paris.

Ce spectacle a bénéficié d’une aide financière dela Région Réunion au titre du dispositif régional d’aides aux entreprises culturelles.

Labelle est artiste associé des TÉAT Réunion, Théâtres départementaux de La Réunion

Labelle poursuit son passionnant voyage aux confins de l’électro et de la musique classique avec un quatuor à cordes.

Album éponyme à paraitre chez InFiné en 2021.

Après le retentissant Orchestre Univers, premier album symphonique enregistré en live sur l’île de la Réunion en mars 2018, le compositeur Labelle poursuit son passionnant voyage aux confins de l’électro et de la musique classique avec un quatuor à cordes. Motif emblématique de la composition traditionnelle, le combo violon, alto et violoncelle devient entre les doigts du magicien électro-créole une formation dynamique, et presque rock’n’roll, rythmée par le rapide frottement des fortes, et portée par le grondement saturé des graves. Alternant les passages instrumentaux et les modulations synthétiques orchestrées en live depuis la scène par le producteur, cette nouvelle création marque une étape charnière dans le parcours étonnant d’un virtuose à part, mais aussi dans l’évolution contemporaine de la musique réunionnaise.

"La beauté de la corde, sa tension, des mélodies, des grondements grinçants de basse saturer. Du frotté rythmé, dynamique comme j’aime. Une bulle, des sons électroniques en suspension, certains passent et la traverse.

Le quatuor est au centre. C’est un objet, un joyau comme un prisme vivant. Ses facettes renvoient des couleurs.

Sa mécanique interne impressionne par sa justesse et son énergie. Elle révèle des détails par ses individualités.

Le quatuor est un objet d’étude. C’est le groupe de rock de la musique classique ! Guitare, basse, batterie / violon, violon, alto, violoncelle !

Penser le dispositif d’écoute pour eux. Qu’il accompagne, aide, mais aussi souligne leurs interactions pour le public. Casser les rôles. Des solos de chaque instrument. Penser les fonctions différemment.

Le tout éclaté vers le tout le réunit en un point de l’espace.

La corde musicale est présente sur le globe de la nuit des temps. Les mono-cordes frottés, les pincées des harpes, les frappés des arcs musicaux ancestraux.

La corde frottée texture la mélodie. Les pincées réverbérées et granulées comme des ondes qui s’effritent dans l’espace, acoustique, d’une salle de concert.

Le geste sera important.

Elle sera ma première et unique pièce pour quatuor."

Labelle

photos

videos